Comment un bijou peut-il accompagner le deuil aujourd’hui ?

Temps de lecture estimé: 14 minute(s)

Le bijou de deuil, ce symbole unique qui nous unit au défunt et nous permet de surmonter la disparition d’un proche afin d’en garder le souvenir précieux tout contre soi.

Depuis l’aube des temps, l’être humain a toujours été naturellement attaché à sacraliser les grandes étapes de la vie autour d’objets symboliques. Autant de jalons plantés sur le chemin d’une vie, de la gourmette de naissance aux alliances de mariage. 

Et le dernier de ces jalons, mais pas des moindres, est le bijou de deuil,  témoin du passage vers l’au-delà d’un être cher. Comme pour concrétiser le souvenir de manière tangible et pérenne de ce lien qui nous unit encore et toujours. 

Cette tradition du bijou de deuil trouva son apogée à l’époque victorienne (voir ICI notre article complet sur le sujet). Comment peut-on remettre cette tradition au goût du jour de nos vies actuelles et de nos récits personnels ?

1ère visite sur notre site encyclopédique sur la bijouterie ?
Recevez gratuitement votre MINI-GUIDE DE BIJOUTERIE nr 1 de 26 pages de conseils ou votre ÉCHANTILLON DE MOTIFS pour bocfil !

Pas le temps de tout lire ?

Si vous ne voulez pas lire la totalité de l’article, cliquez sur le sujet qui vous intéresse dans la liste ci-dessous pour consulter seulement vos choix :

1 /

Qu’est-ce qu’un bijou de deuil aujourd’hui ?

 

Lorsqu’un deuil survient dans une famille, tous ses membres sont impactés : parents, frères et sœurs, grands-parents, oncles, tantes, amis proches… Chaque personne vivra alors un deuil différent et aura des besoins et attentes différents.

Porter un bijou de deuil est un choix réservé uniquement aux personnes qui en font le choix. Et non parce qu’il est imposé. Offrir un bijou funéraire contenant les cendres du défunt à la personne dont le proche vient de décéder n’est pas toujours une bonne idée.

Chacun est expert de son deuil.
Et c’est important de bien respecter les besoins de chacun.

Certains ont besoin de beaucoup de souvenirs et de proximité avec le défunt. D’autres ont besoin de vivre leur deuil avec plus de distance. Laissons le choix et accompagnons la personne dans la création d’un bijou personnel en mémoire du défunt si il/elle le souhaite.

Ce fut le cas d’une de mes élèves dont une très bonne amie avait vécu le deuil de son mari. Elle souhaitait conserver son alliance. Et éventuellement créer un bijou qu’elle pourrait porter en souvenir de lui et de leur vie commune. Il m’a fallu trouver le juste équilibre entre conseiller un certain type de bijou et laisser les choses se décider naturellement. 

Il est important à mon sens de respecter que la concrétisation de ce bijou de deuil puisse se faire du plus simple au plus élaboré en fonction du budget qui y sera consacré par votre client. Il n’y a pas que les métaux précieux et les précieuses pour honorer la mémoire d’un défunt. Il y a aussi toute une symbolique et une créativité possible autrement avec des matériaux moins nobles comme de l’argent seul ou une simple pierre semi-précieuse.

 Un souvenir indélébile – Fabrigold

Un souvenir indélébile – Fabrigold

 2 /

Comment accompagner une personne dans la réalisation d’un bijou de deuil ?

 

Comment peut-on se préparer en tant que créateur à la création d’un bijou si fort et porteur de sens ? A mon sens, vous aurez plus facile si vous avez une personnalité empathique qui est capable de suivre la vague d’émotions du deuil. Gardez un certain recul pour être en mesure de proposer des créations qui refléteront le défunt ou le lien avec ses proches. Il faut être capable d’écouter l’histoire vécue avec le défunt sans imposer son point de vue de créateur. Bien sûr il ne s’agit pas de tout accepter, mais plutôt de laisser la porte ouverte à plusieurs possibilités.

Attendez-vous à ce que le proche du défunt qui vient vous voir se retrouve en larmes devant vous, remué par le fait de raconter son histoire et son vécu. Ou donnez-lui la possibilité de prendre contact avec vous seulement via un formulaire de contact, si la pudeur de ses sentiments est trop exacerbée pour venir jusqu’à votre atelier. La distance avec le créateur du bijou de deuil peut aider à concrétiser ce lien que deviendra le bijou de deuil.

Il me paraît important à ce stade de décrire les étapes de deuil par lesquelles passent les proches des défunts pour comprendre comment elles fonctionnent :

1 – Le choc : la sidération et le refus de la réalité

2 – La colère : la recherche d’un coupable

3 – Le marchandage : la négociation pour atténuer la douleur

4 – La dépression : la confrontation à la réalité, l’étape la plus longue

5 – L’acceptation de la perte et réadaptation à la vie

Même si tous les proches ne passent pas par toutes les mêmes phases de deuil ni systématiquement dans cet ordre précis, cela pourra vous aider de les connaître et de les accompagner sans porter de jugement. Plus la personne qui vit la perte parvient à exprimer ses besoins pendant cette phase du deuil, mieux la phase d’acceptation se fera. Et avec elle, un premier pas vers la résilience.

 3 /

Comment aider à choisir un bijou de deuil ?

 

A côté de l’offre classique de bijoux de deuil proposée par les entreprises de pompes funèbres, il existe les propositions alternatives qu’un créateur pourra offrir en sur mesure.

Des solutions originales pour ceux qui ont du mal à se résoudre à choisir un bijou de deuil dans un catalogue et qui recherchent un bijou correspondant au plus près à leur histoire personnelle. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes ont envie de trouver leur récit personnel dans un bijou sur mesure aussi personnel.

La fonction symbolique du bijou de deuil transcende les questions de prix ou de forme. Il s’agit avant tout d’accompagner au mieux les personnes endeuillées dans leur cheminement personnel. N’imposez pas votre point de vue de créateur dans un bijou de deuil. Ce n’est pas lieu de votre créativité la plus débridée, mais bien du recueillement. Et votre touche peut y être présente de cette façon aussi.

En tant que créateur, je vous conseillerais de vous mettre au service et à l’écoute du deuil en proposant plusieurs alternatives. Et laisser ensuite la personne décider, voire lui laisser un temps de réflexion. Et revenir vers vous avec une décision mûrement réfléchie sur un bijou qui l’accompagnera sans doute de nombreuses années. Parfois une personne extérieure au créateur du bijou et à la personne endeuillée peut aider à prendre du recul pour faire un choix. 

C’est une démarche également délicate pour le créateur qui répond à cette demande car il est primordial que la volonté du proche du défunt soit respectée car cela lui facilitera aussi l’acceptation de ce deuil.

N’oublions pas que ce bijou a de fortes chances de devenir un bijou de famille qui sera légué aux générations suivantes. L’idéal serait de choisir aussi ce qu’il deviendra. Et de respecter le fait que tout le monde n’est pas à l’aise avec le fait de porter un bijou contenant les cendres d’un être humain. 

Même s’il fut un être cher, le plus important est alors ici son souvenir. Et moins ce que deviendra le bijou par après, sauf bien sûr s’il est pensé pour être transmis.

D’une simple transformation d’un bijou existant à la création complète d’un bijou sur mesure, les choix à proposer sont nombreux.

 4 /

Quelles formes et symboliques pour le bijou de deuil d’aujourd’hui ?

 

Chaque personne et chaque culture envisage le deuil différemment: dans la joie ou la tristesse, en noir ou en couleurs, avec un cérémonial très prononcé ou plutôt discret.

En fonction de la demande symbolique et de l’histoire personnelle du défunt, plusieurs possibilités sont envisageables pour créer un bijou qui accompagnera le deuil :

  • Un bijou commémoratif : en souvenir du défunt
  • Un bijou de partage du deuil : fait en plusieurs exemplaires ou en plusieurs morceaux à partager entre les membres de la famille dont éventuellement un exemplaire restera avec le défunt. La création devrait être très rapide puisqu’un enterrement ou un incinération se fait endéans la semaine du décès.
  • Un bijou de deuil périnatal : suite au décès de son enfant dont le deuil est encore fort tabou mais qui se fait peu à peu une place somme toute bien légitime.  La douleur de ce deuil est parfois même plus intense encore.
  • Un bijou funéraire : relatif aux funérailles, c’est-à-dire à l’ensemble des cérémonies qui accompagnent un enterrement
  • Un bijou cinéraire : qui contient une infime partie des cendres du défunt
    On veillera à restituer le reste de cendres si on en reçoit plus que nécessaire
  • Un bijou reliquaire à partir d’une mèche de cheveux ou d’un petit objet du défunt
  • Un bijou de force qui invite à la résilience avec un cérémonial de connexion au défunt 
dimant créé à partir de cendre

A chacune de ces symboliques vient s’ajouter également la capacité de lui donner forme .

Il existe beaucoup d’expressions différentes dans la création de ce bijou de deuil en bague, pendentif ou bracelet :

  • Un bijou du défunt retravaillé ou transformé 
  • Des alliances entrelacées
  • Un pendentif à porter sur la peau tout près du cœur
  • Un bijou tactile et réconfortant par sa présence texturée et ‘rugueuse’
  • La pierre de naissance du défunt ou la constellation familiale
  • Un symbole ou une forme qui fait penser au défunt 
  • Une gravure du nom ou des initiales, d’une phrase, de photographie ou de dessin
  • Une découpe de lettres ou de mots manuscrits
  • Une empreinte digitale
  • Une mini-urne ou fiole en verre contenant un peu de cendres
  • Un bijou à secret contenant un parchemin avec un message, un portrait, une relique, un objet
  • Un diamant créé à partir des cendres du défunt (voir l’article scientifique sur le sujet)

 5 /

Notre sélection de créateurs de bijoux de deuil actuels et contemporains

 

A propos du pouvoir puissant et réconfortant d’un bijou créé à 2 : le client proche du défunt et le créateur du bijou. Et comment la communication s’opère autour de ce bijou hautement symbolique.

  • Présentation de notre sélection de créateurs établis de bijoux de deuil
  • Témoignages recueillis auprès de créateurs

Présentation de notre sélection de créateurs

Les créateurs de bijoux de deuil dont je parle dans ce chapitre sont tout autant des créateurs de bijoux de mémoire et de souvenirs qui se racontent au travers d’un bijou personnel.

Ils m’ont été conseillés par des professionnels du bijou contemporain en tant que galeriste et commissaire d’exposition ou par des rédacteurs. Ou encore rencontrés grâce à des forums de discussions autour de la création de bijoux.

Bruno Caby / BEAUTIFUL ACCIDENT

La longueur de la phrase fera la hauteur de la bague dont le texte peut être apparent ou caché à l’intérieur de la bague et connu seulement. Il s’agit d’un procédé de fabrication secret qu’il a mis au point lui-même et qui n’est ni de la modélisation 3D, ni de la cire perdue. L’essentiel est pour lui le bijou final et l’émotion qu’il dégage.

C’est le message qui fait le bijou.

Charlotte Vanhoubroeck

“ Il y a quelques années, j’ai fait des bijoux sentimentaux que les gens pouvaient porter. Pour le moment, je crée des bijoux sentimentaux artistiques plus grands, qui sont toujours portables mais qui rayonnent davantage. Actuellement, je mène un doctorat en arts (à la PXL-MAD School of Arts, Hasselt) sur les bijoux sentimentaux. Notamment les bijoux sentimentaux perdus de Louise-Marie d’Orléans, la première reine belge. Sur la base de recherches d’archives, je rassemble des informations sur ses bijoux et recrée les pièces d’un point de vue contemporain.”

“Il y a beaucoup de bijoux de deuil sur le marché, mais ils sont effectivement encombrants et lourds”, souligne Veronique. “Les gens se retrouvent alors véritablement avec un tube autour du cou. Et celui-ci suscite à coup sûr des questions, auxquelles ils n’ont pas envie de répondre. Ils ne veulent surtout pas porter leur deuil comme un écriteau. C’est pourquoi mes créations sont très petites et comportent une minuscule cavité dans laquelle je dépose des cendres avec une petite pince. Par exemple, j’ai récemment réalisé un pendentif avec une lune en argent pour la maman d’un enfant mort-né. Le bijou contient une partie des cendres de son fils, mais personne n’est censé le savoir : pour quelqu’un d’autre, c’est un collier ordinaire, pour elle, c’est un bijou particulier et intime.”

L’Officiel, article en ligne, par Isabelle Vander Heyde, 19.01.2021

Les gens ont envie d’un bijou permanent et regrettent que les bagues des grands-parents par exemple prennent la poussière au fond d’un tiroir. C’est une bonne chose de leur donner une nouvelle place aussi. L’un des plus beaux ensembles que je n’aie jamais réalisés était pour deux sœurs qui avaient perdu leurs parents. J’ai fondu leurs deux alliances pour en faire deux nouvelles bagues, une pour chaque sœur.

L’Officiel, article en ligne, par Isabelle Vander Heyde, 19.01.2021

Chaque adieu fait naître un souvenir.

Salvador Dali

“Un bijou de deuil ne se choisit évidemment pas dans un catalogue. Il s’agit d’un bijou très personnel doté d’une signification particulière. Certaines personnes aiment avoir un souvenir tangible. Tels qu’une relique sous verre ou un portrait. Le bijou de deuil est une bonne façon de commémorer un être cher. Ainsi vous avez toujours cette personne spéciale près de vous. Les bijoux de deuil vous rappellent tous les beaux moments passés avec un membre de votre famille ou un(e) ami(e) décédé(e).”

Un bijou de force qui invite à la résilience avec un cérémonial de connexion au défunt.

” Je conçois des bijoux de puissance ». Du silence je me connecte au monde invisible qui m’inspire avec ces formes fortes. Les éléments naturels tels que les pierres, l’or et l’argent ont le pouvoir énergétique de soutenir ce processus de deuil du porteur. Un bijou a lui aussi une histoire, celle de la transformation d’une belle intention en une belle matière. L’intention de donner du pouvoir à une expression d’amour, à quelque chose de positif pour nous accompagner au quotidien.”

Témoignages recueillis auprès de créateurs

La création du bijou de deuil est un puissant catalyseur de récits personnels émouvants, venant également de la part des créateurs eux-mêmes.

Lorsque je me suis mise en quête de créateurs de bijoux de deuil pour échanger avec eux sur le sujet, je me suis rendu compte que bien souvent leur 1ère expérience de bijou de deuil les avait marqués profondément car il s’agissait souvent d’un proche. Et cela n’avait pas été facile d’accompagner le deuil par la création d’un bijou en mémoire d’un défunt qu’il connaissait personnellement.

Dans le cas de Julie Bonaldi, le choc fut même très soudain car le défunt qui était son ami est décédé 3 jours à peine avant son mariage. Les alliances qu’elles avaient créées pour le couple d’amis devinrent des bijoux de deuil. L’une portée par son amie encore vivante, l’autre portée par celui qui aurait dû devenir son mari.

« J’ai effectué le premier rendez-vous avec mes ami(e)s, nous avons choisi les modèles, j’ai fabriqué les bagues en amont du décès. Il s’avère que mon ami est décédé dans la matinée du jour où nous devions faire les derniers essayages et choix définitifs. J’avais préparé deux modèles légèrement différents en épaisseur pour lui et un seul modèle pour elle. J’ai apporté les bagues à sa femme avant la préparation du corps, une seule des deux bagues lui allait, l’autre étant trop petite, c’est celle-ci que gardera sa femme, alors que l’autre a été brûlée à son doigt lors de la crémation. …/…

 

Ce qui me motive dans la conception et la fabrication de bijoux funéraires ou de deuil, c’est le fait de créer des liens qui n’ont de limites, ni dans le temps, ni dans l’espace. Des liens mêlant l’intime et le souvenir via un objet matériel qui devient messager : une œuvre unique, dédiée aux sentiments purs et à l’amour. Cela me donne mille idées de bijoux et pourquoi pas l’idée de remettre au goût du jour le fait de mettre dans les tombes des bijoux spécifiquement réalisés pour la personne décédée. »

Pour A.L. (qui préfère rester anonyme car elle ne souhaite pas répéter cette expérience), il s’agissait aussi d’une expérience très forte, peut-être trop difficile à accompagner.

« Il fallait à mon amie quelque chose d’apaisant dans la forme et l’intitulé et que l’objet lui permette de garder les cendres de son père contre son cœur. Je lui ai proposé différents croquis. Elle finit par opter pour un collier présentant une chaîne avec un cœur en argent sculpté en volume. Et en guise de médaillon principal, une urne scellée en forme de goutte. Cette goutte allait contenir les cendres et semblait être versée par le petit cœur au-dessus. Nous l’avons appelé « Essence d’amour ». J’ai logé les cendres dans un petit papier de soie pour en prendre soin. Le pli fut placé dans l’urne qui fut ensuite scellée au laser. Je sais qu’elle le porte toujours. Cela n’a malheureusement pas ramené son papa mais ce fut un petit réconfort de pouvoir le garder un peu encore contre elle, m’avait-elle dit alors. »

 6/

Devenir un créateur spécialiste du bijou de deuil ?

 

Comment faire savoir que vous créez des bijoux de deuil sans vous cantonner au deuil, mais élargir à tous les évènements d’une vie, heureux ou moins heureux ?

Vous aurez constaté que beaucoup de bijoux de deuil de ces créateurs font partie de collections plus larges qui reflètent l’envie de leurs clients de marquer les moments d’une vie (naissance, mariage, date clé, rupture,…). Et de la part de ces créateurs, l’envie de les accompagner et de les concrétiser symboliquement par un bijou qui accompagne de nombreuses années et devient parfois même un bijou de famille qu’on pourrait se transmettre de génération en génération.  

Le bijou de deuil aide à rendre l’insupportable un peu plus (sup)portable.

 Vous êtes créateur de bijoux de deuil et vous souhaitez accompagner vos clients dans cette étape de vie difficile et complexe ? 

Comme les différents créateurs mentionnés plus haut, indiquez-le très simplement sur votre site internet sous un encart destiné à cet effet, en y mettant les mots et les formes ainsi que quelques images de réalisation. Cela leur permettra de découvrir vos créations et votre approche. Ils sauront tout de suite si votre style leur plaît ou non. Invitez les personnes endeuillées à prendre contact avec vous pour un rendez-vous sans obligation via un formulaire de contact ou un rendez-vous spécial.

 

 6/

Notre album Pinterest

 

+ de 100 bijoux de deuil anciens et contemporains sélectionnés par nos soins pour découvrir toute leur diversité.

tableau pinterest

 8/

Conclusion

 

Je tiens tout d’abord à remercier tous les créateurs nommés dans cet article et en particulier ceux avec qui j’ai pu échanger. Ils m’ont raconté leur expérience de réalisation d’un ou plusieurs bijoux de deuil avec une sincérité touchante qui les honore et illustre ô combien la démarche de création et d’accompagnement est très importante.

Et si vous souhaitez vous aussi vous lancer dans l’aventure de l’accompagnement du récit de vie personnel, n’hésitez pas à nous en faire part. Si vous êtes déjà un créateur confirmé dans ce domaine, renseignez  dans les commentaires ci-dessous votre site web et un témoignage de création accompagnée sur mesure.

Intéressé de creuser le sujet ?
N’hésitez pas à poser vos questions ci-dessous en commentaire de l’article.
Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

à propos de l'auteur :

Frédérique Coomans

Fondatrice des Ateliers du Bijou Contemporain

Créatrice de bijoux contemporain depuis 2009.
Coach et formatrice en bijouterie depuis 2016.
Activatrice passionnée de votre potentiel créatif.

PERSO /  facebook 2 icon    instagram icon

ABC /   world icon    facebook 2 icon    instagram icon

Vous aimerez aussi…

3 Commentaires

  1. Pierre Lefebvre

    Comme promis il y a quelques mois un petit commentaire sur un bijou de deuil que j’ai réalisé récemment.
    Une cliente souhaitait réunir son alliance et celle de son défunt mari dans une nouvelle bague dont la forme rappellerait leur union passée. Après plusieurs essais voici la version définitive, avec étapes de fabrication :
    https://www.facebook.com/plefebvrebjo/posts/1678663255798875

    (Instagram @plefebvrebjo)

    Merci pour votre travail les articles sont chouettes!

    Réponse
    • Frédérique Coomans

      Bonjour Pierre,
      Merci pour votre partage. Cette bague est magnifique.
      Permettez-vous éventuellement que j’inclue votre réalisation avec quelques photos d’étapes dans l’article ? Et je rajoute le paragraphe de votre texte sur la carte blanche avec votre site web ou votre page Facebook ou compte Instagram ?
      N’hésitez pas à continuer à nous faire découvrir vos créations.
      Bonne journée

      Réponse
      • Pierre Lefebvre

        Bonjour.
        Merci beaucoup.
        Vous pouvez partager les photos avec plaisir.
        Le site est encore en construction mais vous pouvez mettre ma page facebook ou instagram.
        J’essaye autant que possible de toujours inclure des photos de fabrication de mes pièces.
        (toutes mes photos sont sous license Creative Commons, quiconque peut les redistribuer et les modifier librement du moment qu’aucun usage commercial n’en est fait et que l’origine est mentionnée)

        Bonne journée également 🙂

        Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

NEWSLETTER POUR
CREATEURS DE BIJOUX

Recevoir la newsletter à propos :

Vous êtes désormais abonné à notre communauté !

Pin It on Pinterest

Share This
X